Les États-Unis autorisent l’utilisation des vaccins « Pfizer » et « Moderna » pour les enfants

La Food and Drug Administration américaine a autorisé l’utilisation d’urgence des vaccins « Pfizer » et « Moderna » pour les enfants, ouvrant la voie au lancement d’une campagne de vaccination des enfants avec ces deux vaccins la semaine prochaine aux États-Unis. L’utilisation en urgence du vaccin « Moderna », en deux doses, était autorisée pour les enfants âgés de six mois à cinq ans, et du vaccin « Pfizer » en trois doses pour les enfants âgés de six mois à quatre ans. Ce groupe d’âge est le dernier groupe qui n’a pas encore reçu le vaccin qui le protège du virus aux États-Unis et dans plusieurs pays. Dans le même temps, la Food and Drug Administration américaine a approuvé le vaccin « Moderna » pour les enfants âgés de 6 à 17 ans. « De nombreux parents, soignants et cliniciens attendaient un vaccin pour les jeunes enfants, et cette procédure protégera les bébés à partir de 6 mois », a déclaré aujourd’hui le président du département, Robert Califf, dans un communiqué. « Comme nous l’avons vu pour les groupes plus âgés, les vaccinations des jeunes enfants protégeront contre les cas les plus graves de COVID-19, tels que l’hospitalisation et la mortalité », a-t-il ajouté. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) doivent désormais également recommander ces vaccins avant le début de la campagne. L’approbation finale sera donnée après une réunion d’experts membres d’un comité consultatif, qui se tiendra vendredi et samedi. Mais le gouvernement américain a indiqué qu’une fois la décision de la FDA rendue, il pourrait immédiatement commencer à envoyer une dizaine de millions de doses dans diverses régions du pays, avant d’en envoyer des millions d’autres dans les semaines suivantes. Source : AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *